Comment rendre buvable de la "bibine" ?

Vous qui n'avez pas la chance d'avoir un caviste « Nature » près de chez vous, le supermarché vient de fermer et vous n’avez plus qu’une bouteille médiocre en stock ??! Pas de panique ! Voici quelques solutions pour rendre sa consommation agréable, ou au moins supportable…

 

"Mettez-le au frais

 

Plus la température baisse, plus les parfums et les saveurs s’éteignent. Nous avons d’ailleurs tendance à toujours boire le vin blanc, même le bon, bien trop frais. Mais pour les mauvaises bouteilles, n’hésitez pas : buvez-le juste avant qu’il ne gèle !

 

Buvez-le en cocktail

 

Pour rattraper un vin de mauvaise qualité sans avoir à le jeter, les mélanges malins sont légion : spritzer (vin blanc additionné d’eau gazeuse ou de limonade) ; sangria (vin rouge dans lequel ont mariné des fruits en tranches : traditionnellement des oranges et des citrons, mais tout est possible) ; kalimotxo (vin rouge, Coca-Cola) ; blanc limé (vin blanc et limonade). N’ayez pas honte : vous risquez d’être agréablement surpris !

 

Buvez le vin rouge en mangeant des champignons

 

On ne l’explique pas encore très bien, mais il se trouve que les champignons, riches en umami, ont tendance à améliorer le goût des rouges médiocres. Si votre bouteille est trop âcre, buvez-la avec une entrecôte : la graisse et les protéines neutralisent les tanins agressifs.

 

Si le vin est trop sucré, mangez épicé

 

Les cuisines très épicées – par exemple thaïlandaise ou indienne – ont malheureusement tendance à écraser les nuances subtiles des grands vins. Mais cela peut être très utile pour camoufler le mauvais goût des vins de qualité inférieure ! En effet, tant que votre palais est occupé à gérer la puissance de feu d’un curry d’agneau, il ne risque pas de remarquer que votre riesling pas cher manque cruellement d’acidité.

 

S’il sent trop le bois, buvez-le pendant un barbecue

 

Si votre vin a un goût de bois artificiel et beaucoup trop prononcé, c’est sans doute qu’il n’a pas été élevé en fût de chêne, pour des raisons économiques, et qu’on a préféré le « nourrir » aux copeaux de chêne. Si la pratique est controversée chez les amateurs, elle est très courante. Mais ce n’est pas trop grave : les viandes grillées vont bien avec les vins boisés, bons ou mauvais. Une bonne côte de bœuf au barbecue camouflera idéalement le goût douteux de votre mauvais vin.

 

Jetez une pièce rouge dedans

 

Ça ne marchera pas avec n’importe quel vin médiocre, mais si le vôtre a des relents d’allumette frottée ou d’œuf pourri (et si vous ne voulez pas le jeter !), y plonger une pièce recouverte de cuivre, comme les pièces de 1, 2 et 5 euros, peut améliorer la situation. Le cuivre permet en effet, par une réaction chimique, de dissiper les composés sulfurés qui sont à l’origine de ces désagréables odeurs de soufre. Nettoyez bien la pièce au préalable, plongez-la dans la bouteille et remuez. Ça ne marche pas à tous les coups, mais quand ça marche, c’est magique !

 

Faites un gâteau au chocolat

 

Là, il ne s’agit plus de rendre le vin buvable, mais mangeable ! S’il est déconseillé de cuisiner avec un vin que vous ne boiriez pas avec plaisir, cette règle peut être un peu assouplie dans le cas de la confection d’un gâteau. Avec la quantité de sucre, de chocolat et de beurre contenue dans la pâte, les mauvais aspects du vin seront camouflés pour ne laisser place qu’à une note discrètement alcoolisée."

 

Cet article vient du web, mais je n'ai plus les références...

Ouverture du blog de Vincent

C'est parti !! Vous trouverez ici, toutes les informations vinicoles que je peux grappiller à droite et à gauche, et même parfois au centre, devant et surtout ce qui est caché derrière les fagots !

Vous pourrez interagir et réagir en direct si vous le souhaitez.

J'espère que ce blog vous donnera  satisfaction, vous amusera, vous instruira aussi !

 



BD à lire absolument !! Ces bulles nous renvoient à des situations vécues auxquelles nous ne faisons plus attention !!


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    JP (mardi, 22 décembre 2015 18:37)

    Merveilleux.
    Mais que nous réserve, donc, notre ami Vincent pour 2016 ? ^^