Domaine du GABELOUS


Yoann DAMIAN et Gisèle


La famille DAMIAN (en fait, Yoann et sa maman Gisèle) ont voulu leur terre, et cette terre, ce sera celle du Minervois, pauvre et caillouteuse, une terre aride qui semble plus sèche que partout ailleurs ! Qu'importe, ils l'a voulaient, cette vie à la dure, ce froid l'hiver à tailler (seul) les ceps, les vendanges à la main qui cassent le dos, les vieilles vignes de 100 ans qui ne donnent pas grand-chose, si ce n'est de mettre à rude épreuve les nerfs (du comptable, du banquier, du vigneron !) !

Et pourtant, c'est LE paradis, leur paradis ! L'eldorado jadis, des contrebandiers qui plantaient des vignes pour empêcher les gendarmes (les "gabelous") à cheval de les y poursuivre (pourtant, ce n'est pas de là que vient le nom du domaine, mais d'un tas de sarments montés en pyramides : du patois qui leur a plût, le nom est trouvé et le petit monticule dessiné sur les étiquettes !).

C'est devenu le royaume du thym, de la garrigue, des sangliers et de... Yoann DAMIAN ! Il récolte et vinifie séparément chaque cépage, dans des petites caisses de 25 kg et utilise au final très peu, voire zéro  soufre. C'est un vigneron qui ne se contente pas que des mots, mais met en oeuvre ses principes : j'aime la nature, alors je fais bio ! Dans la plus grande discrétion. L'homme est souriant et réservé. Et comme tout bon vigneron, il est attaché au meilleur des traditions et aime sa vigne avant tout. Il en a d'ailleurs 15 ha avec de vieux bâtiments à rénover... Yoann, me direz-vous ? est un "vieux" vigneron, expérimenté, et tout...!? Eh bien non ! : il vient "d'ailleurs", pour voir comment ça se passait "ici", il n'a pas repris "l'exploitation familiale" parce qu'il n'a aucune parenté dans ce milieu. Non, mais il a 30 ans, et derrière son calme apparent, il y a une volonté inébranlable, une force et un caractère qui ne transigent ni avec le temps ni avec les efforts pour donner à ce terroir d'exception toute sa mesure ! Yoann, c'est l'intégrité chevillée au corps !

L'énergie de ce jeune déplace des montagnes et pourrait en effrayer plus d'un ! C'est en 2004 que les DAMIAN ont signés leur 1er millésime et il paraît urgent que les amateurs s'intéressent à ce domaine. La vigne est conduite en gobelets (une taille très courte), alors que la plupart des vignerons conduisent en Guyot double = (Jean-Pierre Coffe dirait "en pisse-vin" !) Les quantités sont donc assez faibles !